[ALBUM] Les pages du carnet de notes de Baptiste Allard

Il a pris 13 ans de cours traditionnels de piano, composé trois des B.O des longs-métrages du réalisateur italien Léonardo Tiberi, publié sa première partition pour piano et violon et a participé au développement du studio Human Paris.

Aujourd’hui, le pianiste touche-à-tout Baptiste Allard nous dévoile son premier album solo, Rubato, dans lequel figurent 12 de ses thèmes au piano.

Rubato, est un terme au piano inventé par les grands romantiques, qui implique un style de jeu qui transcende les codes de la mesure. Ce terme est également utilisé par Baptiste.

Rubato est un album simple, moderne, romantique et réunis des morceaux originaux issus de projets cinématographiques. Et ça s’entend.

Cet album est la B.O d’une vie ; de celui ou celle qui tendra l’oreille.

Un petit commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s