[ALBUM] Angle Mort & Clignotant, le duo décomplexé du moment

Le nouveau groupe décalé du moment n’est autre qu’Angle Mort & Clignotant. Si tu as l’habitude d’écouter les très doués Sexy Sushi ou Salut C’est Cool, tu ne pourras qu’aimer ce duo.

Angle Mort & Clignotant, c’est l’assemblage d’une musique hybride et décomplexée, joyeuse et parfois absurde. Ils n’ont pas peur de mixer chanson française, rap et techno stroboscopique, ce qui fait facilement d’eux un groupe dont on se souvient. Leur EP Toujours Ouvert vient de sortir, et c’est probablement ta dose de good vibes du week-end.

Dans ce dernier, on retrouve un titre destiné à notre très cher Jean-Paul Rouve ; mais également une partie de jeu du P’tit Bac qu’on connait tous, et une session Karaoké où se mélangent entre autres Céline Dion et Marc Lavoine, le tout « remixé » à leur sauce. En résumé, c’est un disque de six titres qui te donne envie de te lâcher, qui te pousse à faire La Fête sans te prendre la tête, juste au rythme de la musique.

En collaboration avec Clémence Vincent

[CLIP] KLON est complètement à l’west (et on aime ça)

Bouge sur le beat
Dans le vent, laisse toi aller
Ferme les yeux, vire à l’west

Confinés dans leur maison, les pensées vagabondent. Adieu béton, adieu modèle standard et bonjour la liberté. Celle de s’enfuir, de se déconnecter du réel, d’aller vers l’horizon et de planer.

Si tu es toi aussi confiné.e, rejoins nous à l’West, avec le nouveau clip de KLON.

Ici, “être à l’ouest” se veut être une expression méliorative, dédiée à l’imagination, à la liberté encore une fois ou voyage. Avec KLON, on ne cesse de danser, que ce soit en club (#rip), dans un lac ou encore en traversant une campagne. Il y fait bon vivre, et c’est totalement ce dont on a besoin ces temps-ci.

Comme quoi parfois, il est bon d’être un peu à « l’west ».

En collaboration avec Tomboy lab

[SINGLE] Glabs et la distorsion du temps

Temps : n.m.s : Notion qui rend compte du changement dans le monde. Il n’en existe pas de mesure.

D’abord ingénieur du son, c’est après avoir commencé dans l’obscurité des studios parisiens que Glabs a pu vivre des collaborations avec des grands noms (Lenny Kravitz, Alicia Keys ou Michel Legrand pour ne citer qu’eux).
Violoniste, pianiste et guitariste, il décide finalement de quitter les « vrais » instruments pour se mettre aux machines plus électroniques et hypnotisantes.

Aujourd’hui, il est de retour avec Hours, extrait d’un nouvel EP à paraître en 2021.

C’est un titre électro-pop hautement atmosphérique, magnétique et sophistiqué.

Glabs s’interroge sur le temps qui se suspend quand le moment est trop intense, ou au contraire s’écoule t r è s lentement. Il ne se prive pas d’accélérer, de ralentir et de contrôler la vitesse de son titre dans un slow motion parfait.
Un second titre issu de la B.O du film Les Cobayes sortira le 25 novembre.

En collaboration avec Suzon Depraiter

[CLIP] Abel, l’autodidacte romantique

Abel, 18 ans et autodidacte.

Il a commencé à faire de la musique dans sa chambre à 13 ans, à l’oreille et depuis il ne s’est jamais arrêté.

Inspiré par l’indie pop et la musique alternative, c’est tout naturellement qu’Abel s’est dirigé vers ces genres là, tout en suivant la nouvelle vague de la scène parisienne en ajoutant à son registre la musique électronique.

Même si nous pouvons retrouver sur sa chaîne YouTube principalement des covers, notamment d’artistes français en pleine expansion, Abel n’hésite pas à rajouter à travers ceux-ci toutes les facettes dont il dispose. Ça vaut le détour.

Aujourd’hui, il nous dévoile aujourd’hui son clip fait « homemade », qui porte le nom d’Au Lac.

C’est une romance d’été un brin vintage, avec des images d’archives montées ensemble pour raconter d’une histoire d’amour impossible.

À écouter sans modération.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

[CLIP] Oscar Anton et Clémentine nous chantent leurs Nuits d’Été

Oscar Anton est un auteur, compositeur et interprète indépendant qui à des idées à revendre.

Après avoir assuré les premières parties d’artistes comme Amir, Louane ou encore Amel Bent, Oscar Anton a décidé de se lancer dans un projet ambitieux, qui animera l’année 2020 : celui de sortir un EP tous les mois, de janvier à décembre.

Ce projet porte le nom de Home of Sanity, et est livré sous forme de « pack », disponible à chaque fin de mois. 2 titres et 1 bonus.

Dans le pack du mois d’avril, on peut y trouver une chanson avec sa sœur, Clémentine, qui accompagne Oscar qui lui est au piano.

C’est Nuits d’Été dont le clip est « home made », sous forme de plan-séquence et réalisé par la Maman des deux artistes.

Ça vient de sortir.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

[SINGLE] S’évader vers de nouveaux Horizons

Félix Mulhenbach est un musicien envoûté par les musiques de films, épurées et nostalgiques, d’ailleurs dotées d’une certaine orchestration qui donne une musique d’un lyrique extraordinaire.

Cette passion, on la redécouvre à travers sa propre musique, et c’est sous le nom de Thems qu’il se fait petit à petit découvrir.

Aujourd’hui, Thems revient avec un nouveau titre, Horizon, écrit durant cette période de crise sanitaire. Si tu as déjà fais le lien, tu as du te rendre comte que ce titre n’était alors pas anodin : tout ce que l’on souhaite, c’est partir. Voyager. Vers de nouveaux Horizons.

Cette musique est un appel à fermer les yeux pour s’évader mentalement. À travers ces sonorités électroniques et entêtantes, Thems met une nouvelle fois le monde sur pause, tout en réussissant à dessiner des images dans nos têtes, nous emmenant alors faire un voyage introspectif.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

[SINGLE] Danser tout l’été avec Tez Cadey

Naviguant dans un style électro-pop, le DJ franco-américain Tez Cadey ne doit pas t’être complètement inconnu. Et pour cause ! Il a su faire danser toute la planète durant des mois avec Seve, le titre qui a lancé sa carrière en 2015.

Après avoir sorti plusieurs singles qui t’ont également permis de montrer tes meilleurs mooves sur le dancefloor, Tez Cadey a sorti fin 2018 son premier album, Lizard Days.

Aujourd’hui, le DJ revient aux sources avec un tout nouveau titre, Modular 3, résolument plus électro. C’est un morceau entêtant et dansant qui marque un joli retour pour le producteur. On entendra probablement parler de l’artiste dans les prochains mois à venir.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

En collaboration avec Maquisards

[CLIP] Terrenoire, poètes du XXIème siècle

Théo et Raphaël, frangins originaires de Saint-Etienne. Terrenoire.
Premières parties de Feu! Chatterton ou encore de L’Impératrice.
Deux nouveaux singles…

…accompagnés de deux nouveaux clips qui annoncent la couleur pour le premier album à venir ! Bam, champions.

De l’ombre à la lumière et Lâchons prise sont plus complémentaires qu’autre-chose malgré les différences d’ambiance.
De l’ombre à la lumière est sombre et sous tension, un bijou dans le noir, contrairement à Lâchons prise qui est doux, calme et d’une beauté contemplative. Ce sont des mots simple, une jolie philosophie et qui foncent à l’essentiel. Une belle surprise (encore une fois) tant dans la réalisation du clip que musicalement parlant, qui montre que les frérots peuvent nous épater encore, toujours et encore plus.

L’electropop de 2019 doit surement rimer avec Terrenoire qui n’ont pas fini de nous surprendre et de nous captiver à l’aide de leurs textes, de leur personnalité, de leur facilité à faire de la musique qui nous fait voyager entre le réel et l’irréel, alliant ombre et lumière sans jamais pour autant les opposer.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n
En concert en juillet ⤑ Bilbao, Madrid, Valence
Francofolies de la Rochelle et Nuits de Fourvières de Lyon