[CLIP] Janie, bouleversante, chante pour son Idole

Si on entend de plus en plus souvent parler d’elle, c’est parce que Janie a tout pour être la relève de la chanson française, la révélation féminine de la scène émergente.

Aujourd’hui et plus bouleversante que jamais, la chanteuse et pianiste parisienne chante pour son Idole.

Mon Idole est un extrait du premier EP de Janie sorti en octobre dernier, et est sans aucun doute la chanson la plus personnelle, délicate et touchante de ce disque. Cette dernière est découpée en deux parties distinctes et lors de la première, nous écoutons une ode à son idole partie trop tôt. Dans la seconde partie de la chanson, de ce poème, on découvre que cette personne tant chérie n’est autre que son père, détail qui nous sert la gorge.

C’est sur une plage de Normandie que Janie et Élisa Baudoin sont allées tourner ce clip épuré, sobre et modeste et que la chanteuse décide de rendre un magnifique hommage à l’homme de sa vie, un hymne aux hommes de nos vies.

En collaboration avec Laura – Scopitone Media

[ALBUM] Le Palais d’Argile de Feu! Chatterton

Après avoir remplis des centaines de salles de concert, après avoir eu deux disques d’or, deux nominations aux Victoires de la Musique et après nous avoir régalé avec des lives pour rendre plus gais nos couvre-feux, Feu! Chatterton nous présente son Palais d’Argile, le nouveau chef d’œuvre des dandys parisiens.

C’était ce que Musicaléomentvotre attendait le plus : le retour des poètes des temps modernes.

Accompagné par le très grand musicien et compositeur de musiques électroniques Arnaud Rebotini, le groupe continue de donner un second souffle à la chanson avec ce troisième album. Feu! Chatterton a ce don de transformer des mots simples en des récits dédaléens, dans lesquels on prend un malin plaisir à se perdre.

Palais d’Argile est un disque d’1h10 somptueux.
C’est un album qui fusionne chanson française et musique électronique, quatorze titres qui suspendent le temps et qui te font tantôt danser, tantôt frissonner tout ton corps.

Feu! Chatterton a su crée un nouvel album aussi humain qu’inhumain, qui nous invite à aller vers un Monde Nouveau. Palais d’Argile, à écouter avec son corps, son cœur et sa tête.

[CLIP] Alex Melville, ce crooner qui aime les rebelles

Après Gainsbourg et Bardot, Scarlett Johansson ou encore Jay-Z et Beyoncé, voici une nouvelle chanson inspirée du couple mythique, j’ai nommé Bonnie And Clyde.

Alex Melville ne doit pas t’être inconnu, puisque Musicaléomentvotre a parlé de son premier EP Halizéa il y a quelques semaines de cela.
Et apparemment, quand il est lancé dans un projet, il est impossible pour lui de s’arrêter sur ce dernier.

Dans Halizéa, Alex chantait d’une façon des plus poétiques son histoire tout en se baladant dans les rues de Paris. Conteur du 21ème siècle, il revient aujourd’hui avec Connaissez-vous l’histoire ?, un nouveau single accompagné d’un clip fait d’archives diverses et variées, mettant en scène le duo iconique qui a fait scandale au début des années 30.

Alex Melville a remis le couple de meurtriers au goût du jour pendant le confinement et, bloqué depuis le haut de son balcon, s’est permis de s’immiscer dans la vie des deux gangsters.

La scène musicale française a désormais trouvé son nouveau poète-crooner…

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

[ALBUM] L’aérien François Foulquié

François Foulquié vient de sortir son premier EP.

Tu le connais peut-être déjà du « passé » sous le nom de Saint Michel, mais cette fois-ci, François revient en solo, avec des textes et des musiques composés avec toute son âme.

C’est un (beau) mélange de chanson française, de pop aérienne et de poésie contemporaine, le tout pour créer La Vie Bradée.
C’est également une dose de mélancolie et de sensualité, pour correspondre le plus possible à nos propres vies, tantôt géniales tantôt plus sombres…

À écouter partout, et avec n’importe qui.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

En collaboration avec Priscilia Adam

 

[CLIP] C’est l’histoire d’un somnambule

On ne présente plus l’homme au peignoir.

Il dépeint la vie avec un humour narquois à travers ses chansons, fait d’une petite salle un lieu de turn up lors de ses concerts, nous livre des clips à la très belle esthétique et fait toujours preuve de plus de créativité dans ses #Tomaserie(s).

Cet artiste à la pêche d’enfer mêlant « rap fragile » et « chanson musclée » n’est autre que Tomasi, dont on a parlé il y a quelques mois (ici).

Il veut avant tout que les gens se reconnaissent dans ses textes, que ces derniers soient dissociables des autres qu’on peut entendre à la radio ou encore sur YouTube. Tomasi met en musique les mots qu’il et que nous pensons tous tout bas.

Et sa sincérité ainsi que son authenticité lui permettent de relever ce défi et de se démarquer des autres chanteurs, rappeurs et artistes de sa génération.

Aujourd’hui, il sort un nouveau clip, Somnambule. Une quête identitaire, et une multitude de questions où la seule réponse est pas de questions.
La quête a probablement porté ses fruits, car Tomasi le disait lui-même sur ses réseaux sociaux, « C’est la fin de ma période Somnambule ».

Alors, que nous réserve l’artiste pour le futur, vêtu de son peignoir noir ?

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n
En collaboration avec Mélanie Peyzner

 

[ALBUM] Paris qui t’entoure, selon Alex Melville

Après avoir fait partie de différents groupes, qu’ils soient pop, jazz ou même hip-hop, le jeune parisien de 21 ans j’ai nommé Alex Melville vient nous chanter son premier EP.

Depuis ce vendredi 8 mai, Halizéa est à nous, et Alex nous livre ses émotions et angoisses à travers 5 titres.

Halizéa représente l’aboutissement de 3 ans de travail. On y redécouvre Paris, la gare d’Austerlitz, les passants, les amours et les insomnies.

Sur fond de guitare et de piano, Alex Melville nous chante ou, que dis-je, nous conte ses histoires les plus intimes, nous faisant alors re-découvrir en musique ce monde si vaste, si beau qui nous entoure.

Intime, suave et nostalgique ; à la fois pop, électronique et poétique.

C’est Halizéa.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

[CLIP] Poète des temps modernes, T E R R I E R

C’est un artiste que tu as peu croiser lors d’une soirée Kimono du grand Tomasi, à Bars en Frans, ou en tant que première partie d’Hervé, de Balthazar ou de Camp Claude.
Il a commencé à se faire connaitre en 2019 et 2020 ne peut qu’être son année.

Son nom, c’est  T E R R I E R, et c’est un des artistes émergents et prometteurs de la chanson française actuelle.
D’abord compositeur de musique pour des pubs, films, séries et même pour du théâtre, il a finit par se mettre à composer ses propres titres, pour le bien de nos oreilles.

Sa première chanson, Tourniquet est sortie en fin d’année, afin de nous mettre l’eau à la bouche.

Entre poésie et brutalité des temps modernes, mélancolie et second degré, c’est sur un clip fait de noir et blanc que  T E R R I E R  se livre à nous, pour la toute première fois.

Si tu aimes les légendes de la chanson française, je cite notamment Brel ou Renaud pour leurs âmes poétiques, la modernité d’Hervé ou encore la sincérité de la voix de King Krule, alors tu es servi(e).

cropped-capture-de28099c3a9cran-2019-04-13-c3a0-14.38.51-1.png
En concert le 28 février à l’EMB de Sannois