[CLIP] Les Bolides boys sont de retour avec « Dans Le Noir » (et c’est un clip qui parle d’amour)

Il y a parfois des artistes que nous n’avons plus besoin de présenter ; c’est par exemple le cas de Samson et de Jay, aka Bolides. Un an après la sortie de leur premier EP Coeur Vagabond, notre boys band français préféré est de retour avec Dans Le Noir, un tout nouveau clip qui nous rappelle à quel point et malgré tout, on aime les chansons d’amour…

En plus d’être le premier extrait d’un EP à paraitre en 2022, Dans Le Noir n’est autre qu’une ode à une âme-soeur imaginaire, à l’Amour avec un grand A, chantée par les Bolides boys, ou nos poètes des temps modernes. Ce nouveau titre, minimaliste et intemporel, est également mis en image par Coraline Benetti, sous forme de faux plan séquence dans lequel nous voyons Samson, coeur sensible et sensuel, hanté par ses fantasmes d’amour idéal, parfait.

Il nous tarde de retrouver Bolides sur scène, munis de leur pop ultra moderne mêlant rap, chanson et sonorités électroniques, et de découvrir par la même occasion ce futur disque qu’on aimerait pouvoir se procurer dès maintenant pour pouvoir l’écouter fort, très fort.

[ALBUM] Bolides ou le boys-band au cœur d’artichaut

C’est entre la sortie de l’album de Damso et une polémique dans le monde de la musique que le nouvel EP de Bolides, le boys-band très frenchy et branché, vient tout juste de voir le jour.

Et il faut qu’on en parle.

𝘾𝙤𝙚𝙪𝙧 𝙑𝙖𝙜𝙖𝙗𝙤𝙣𝙙, c’est 9 titres à écouter seul(e) ou accompagné(e), tôt le matin ou tard dans la nuit, joyeux ou triste. C’est un disque tantôt chaleureux tantôt plus froid, sincère mais pas toujours à prendre au sérieux. À travers les textes de Sam et les musiques de Jay et de Crystal, les Bolides boys tentent de réinventer la pop d’aujourd’hui depuis leur appartement en créant une sorte de RNB pop français.

Écouter Bolides, c’est comme écouter de la poésie moderne qui parle d’amour et de sensibilité, de remise en question, de virilité et de la vie d’adulte. À travers 𝘾𝙤𝙚𝙪𝙧 𝙑𝙖𝙜𝙖𝙗𝙤𝙣𝙙, on suit la transformation du petit garçon sensible au bad boy déterminé (mais qui garde tout de même son fidèle cœur d’artichaut).

24 minutes de petits bouts de Sam, de Jay, de Crystal. On vagabonde entre leurs mots et leurs maux, entre des belles choses et des moins belles, entre des choses importantes et d’autres presque futiles. De quoi nous faire voir la pop française sous un autre angle. Et honnêtement, on ne dit pas non.

En collaboration avec Sébastien Bouchereau

[CLIP] Le mâle Alpha n’est qu’un mythe

Bolides sont de plus en plus intimes avec nous.

En effet, il n’a jamais écrit de textes aussi sincère que celui d’Alpha.
Samson s’interroge alors sur la pression que doit subir un jeune garçon pour devenir L’Homme parfait, fort, beau et au cœur de pierre : le mâle alpha par excellence.

Avec toute leur finesse habituelle, leur poésie et leur rap fragile, les Bolides boys font une nouvelle fois chavirer notre cœur, nous rappelant qu’il est encore bon d’écouter de la french pop en 2020.

Quant au clip, Ophélie Thiebault la réalisatrice ajoutait : « La photo tout sourire reste un leurre : la façade que l’on tient pour faire croire que l’on « a besoin de personne ».

À prendre en compte (et à écouter nuits et jours).

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

En collaboration avec Sébastien Bouchereau

 

[CLIP] À 300km/h avec Bolides

Tu ne connais pas Bolides ? Attention, prépare toi : je suis persuadée que tu ne lâcheras plus ce trio.

Pendant le confinement et depuis leurs appartements respectifs, le « modern boys band » sortait tous les jeudis un #Freetime, en chantant des bribes de chansons.

Et aujourd’hui, ils reviennent avec un nouveau titre.

300km/h, c’est le titre annonciateur d’un nouvel EP (alerte spoil : qui sortira en septembre). Ah, si seulement le temps passait plus vite.

Sam, ce chanteur au cœur d’artichaut, nous chante l’histoire d’une fuite à 300km/h loin des déceptions sentimentales.
C’est avec un refrain accrocheur et une instru solaires, que Bolides viennent de signer LE tube de l’été.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n

En collaboration avec Sébastien Bouchereau
En concert le 7/10 à La Boule Noire