[ALBUM] Cultivez √olutes avec « ▷2.4-√-◂◂ »

√olutes, nouvelle scène française rock, s’inscrit dans la tradition de l’écriture libre et nous fait partager ses réflexions, pensées, satires, critiques et solutions d’une époque tourmentée. Ils ont la rage au ventre, la révolte au bout du nez et des idées plein la tête pour changer le monde.

Sur scène, le trio revendique un son brut et des textes hybrides, pour faire bouger les corps, les âmes et les idées, et ce en mélangeant diverses inspirations d’un rock français (Noir Désir) mélodieux et presque hypnotique !

Découverts directement sur la scène du Zèbre de Belleville fin mai à l’occasion de leur release party, leur EP de cinq titres étant sorti le 17 mai, √olutes nous ont fait découvrir leur univers sur une scène digne d’un cabaret, entourés des associations en faveur de leur engagement citoyen.

Des groupes engagés, tu pourras en trouver plusieurs, certes. Mais √olutes ne fait pas les choses à moitié : leurs valeurs et engagements se retrouvent à travers des textes, de la musique, du / des clip(s), de l’énergie et même au sein des « personnages » eux-même. Ils sont vrais, ça se ressent, et ça fait du bien.

L’EP s’ouvre avec Syriana, un titre qui parle du monde, de nous, de l’actualité sur riffs de guitare dit « vénères ». En l’espace d’un peu moins de 3min, le trio te montre de quoi ils sont capables, ce qu’ils ont dans le ventre et à quoi ressemblera le reste de « ▷2.4-√-◂◂ ».
Je te laisse imaginer le résultats sur scène, sous les projecteurs et devant un public du 11ème chaud bouillant !
Musicaléomentvotre retiens d’ailleurs Scarlett et son côté un peu plus calme… mais qui regorge tout de même de secrets, le refrain étant beaucoup plus rock, accompagné d’une basse plus rapide et énergique et d’une batterie qui cesse de jouer des contre-temps.

Est-ce qu’on s’y attendait ? Bien sur que non. C’est d’ailleurs ça, la magie de la musique, la magie de √olutes ; t’impressionner, jusqu’à la fin.

56757294_831208497247377_4689662854788284416_n
Nouvel EP « ▷2.4-√-◂◂ » disponible sur toutes les plateformes
En concert le 6/07 au Comedia Montreuil Concerts ⤑ 88, rue Edouard Vaillant, 93100

[ALBUM] C’est Big Balth -et bientôt t’en entendras parler-

Big Balth, c’est du rap, une touche de trap, des freestyles, un clip réalisé par JHC Prod, des photos majoritairement prises par la talentueuse Li Roda-Gil et des visuels concoctés avec soin par Lucas Ibled.

Big Balth, c’est également un des deux bonhommes de JUMOTS, qui savent chauffer une salle de jeun’s comme personne et qui te font te sentir vivant lors de leurs prestations (pas seulement car la transpiration est à son apogée).

Big Balth, depuis aujourd’hui c’est aussi la BIG Tape, Vol.1 qui vient rajouter du punch à ton vendredi. C’est cinq titre ET un bonus qui te feront bien bouger, assis sur ta chaise, derrière ton bureau et pendant ton super week-end de trois jours.

INJUSTE
HIER
FASHION
PAS LONGTEMPS
TOUT VA MIEUX
PAILLE (bonus)

Premier morceau : Injuste. Big Balth annonce la couleur et te montre de quoi il est capable. Suivent les quatre autres morceaux, tous plus énergiques au fur et à mesure. Big Balth parle à qui voudra bien l’écouter, parle d’Hier, d’aujourd’hui et de demain. Toujours avec la même énergie, il n’hésite pas à nous rappeler qu’il est trop Fashion, high top level… et que du coup nous, bah on a le seum (mais c’est pas grave, on s’adapte). Le titre qui suit, Pas longtemps, c’est celui que tu écouteras en rentrant aux aurores, les premiers rayons de soleil au rendez-vous. Et tu sais pourquoi ? Simplement parce qu’il te donne des ailes (et ouais). Finir sa BIG Tape avec Tout va mieux, c’est une conclusion digne de ce nom : comme Big Balth le dirait lui-même, « Gang, on est ensemble. Merci pour la force ».
Et il y a le bonus, Paille que tu as déjà peut-être entendu. Je n’ai rien à te dire à part de t’imaginer à quoi ressemblera le turn-up la prochaine fois que t’iras voir Big Balth. Affaire à suivre.

En gros, cette première BIG Tape, on la sirote à la paille. Et on attend la suite.

61911469_1060973187431424_1372777496054857728_n
Big Balth (et JUMOTS) en concert le 21/06 (fête de la musique) à Bagneux

 

[ALBUM] L’été avec Panache!

Révélés sur scène après avoir remporté haut la main le prix Emergenza 2018, le 3ème prix Emergenza International 2018 et le Lauréat Sorbonne live 2019, où ils ont eu la chance de remporter 3 prix, Panache! débarque avec un premier EP.

Mi-Parisiens mi-Dijonais, Amy, Filex, Myssa, Pigar et Roulik n’ont qu’une seule mission : vous faire danser avec panache. Une pop cocktail, teintée de funk, de rock et d’électro qui tombe en ce début de période estivale afin de faire venir les beaux jours à nous.

L’EP s’annonce audacieux dès l’intro avec Momemtum, morceau instrumental, et te plonge en une fraction de seconde dans l’univers de Panache!. Dès lors, tu t’imagines la suite des titres, solaires, dansants et remplis de good vibes only.
Suis le titre The Witch qui reste en boucle dans ta tête pendant tout le trajet sur la ligne 4. C’est groovy, funky et confirme que le reste de l’EP le sera tout autant.

Panache! ne nous réserve que des belles surprises auditives.

Océan et son clip sorti il y a moins d’un mois arrivent ensuite et n’en finit plus de nous faire bouger sur des airs un brin plus disco qu’au début de l’EP.

Seul single déjà disponible auparavant et sorti à l’été 2018, Magnetic déménage et rentre instantanément dans nos têtes et nos playlists ! Mise en situation : vendredi matin, 9H34, dans les couloirs qui sentent bon le fauve à Gare du Nord. Escalators en panne, encore une fois. Et là, rayon de soleil avec le bon vieux Magnetic. Ton bassin qui bouge, ton sourire radieux qui réapparaît. Toi qui pensais passer une journée pas terrible, remercie les bons Panache! de te faire relativiser à propos des prochaines heures.

Que demande le peuple ?

Tu arrives ensuite au bureau avec le mélancolique et dernier morceau Candélabre, qui a un côté plus rock et qui referme l’EP de la plus belle des manières.

Un équilibre parfait entre des morceaux français et anglais, l’EP surprend de manière positive et s’enchaîne de façon fluide pendant les 23 minutes d’écoute. Raoul donne le côté funky qu’on aime tant, Samuel et Félix livrent un groove des plus maîtrisés.

Après l’écoute de cet album, tu te diras surement que tu vas écouter Panache! pendant toute la période estivale, mais aussi qu’ils ont encore plein de choses à nous montrer. Car comme le dit si bien Grégoire B.,

C’est un groupe à succès et à streamer fort.

Un premier EP des plus réussis, de l’amour à revendre et une bonne humeur communicative, nul doute qu’on entendra parler de Panache! dans les semaines et les mois à venir. D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’ils préparaient une très très grosse release party à Paris en octobre… affaire à suivre.

Aucune description de photo disponible.

 

 

youtube / facebook / instagram