[ALBUM] Thomas Guerlet sort « How Strange To Be Anyone ? » (et c’est l’album de l’année)

Thomas Guerlet – qu’on se présente plus – fait partie des artistes qu’il serait normal d’écouter en boucle et avec toujours autant d’admiration quant à sa musique. Le multi-instrumentiste, interprète, compositeur, arrangeur ET producteur français est de retour avec un nouveau bijou.

How Strange To Be Anyone ?, son premier album, est disponible sur toutes les plateformes.

Ce premier disque est un recueil de belles choses. Si Thomas Guerlet s’est vu commencer à Liverpool en faisant une cinquantaine de dates en piano-voix, sa carrière est désormais plus que prometteuse. How Strange To Be Anyone ? est composé de onze titres qui mettent en exergue toutes les facettes et influences du frenchy (qui peuvent nous rappeler King Krule ou encore Serge Gainsbourg), ses souvenirs de voyage de l’autre côté de la Manche et la nostalgie qui en ressort, ses premiers émois et ses doutes.

Porté par une musique aux airs tantôt rock, tantôt jazzy, ce disque est une réelle balade à travers laquelle nous retrouvons un esprit de crooner dans une âme de grand sensible :
tout ce qu’on aime.

Il nous fout les frissons quand on l’écoute.

À seulement 24 ans (presque tout juste), Thomas sait manier cet instrument qu’est la voix avec une grâce remarquable. Si cette dernière un brin tremblotante a su charmer Musicaléomentvotre en 2020, lors d’une première écoute quelque peu innocente, cet album confirme toutes les attentes que nous avons pu avoir depuis cette période : on retrouve dans ce disque des beaux textes, des aigus et des graves gérés à la perfection, une formation musicale qui nous tient en haleine et enfin, une authenticité et une sensibilité hors normes.

Thomas Guerlet nous fera l’honneur de présenter son premier album How Strange To Be Anyone ? le 23 novembre, sur la scène de La Boule Noire. Et nous, on y sera bien évidemment.
Peut-être même en première ligne.

[SINGLE] Thomas Guerlet dévoile « Can’t You See » et nous fout les frissons

Il existe parfois des voix qu’on peut entendre une seule et unique fois, et qui resterons pourtant gravées dans nos esprits. C’est le cas de celle de Thomas Guerlet, artiste parisien né à la fin des 90’s et qui depuis qu’il s’est mis à chanter nous fout les frissons.

A l’occasion de la sortie de son premier album prévu pour la rentrée, Thomas, multi-instrumentiste et crooner en devenir, nous dévoilait fin juin le quatrième extrait de son futur bijou. S’il nous tarde de découvrir How Strange To Be Anyone, en voici un nouvel aperçu. Et encore une fois, il fait l’unanimité ici.

Thomas Guerlet, c’est une voix grave presque écorchée vive sur des mélodies plus douces. Ce sont des inspirations venues de France (Léo Ferré) comme d’Angleterre (King Krule), le tout rassemblées sur un vibrato qui ne nous laisse pas indemne.

Dans Can’t You See, Thomas Guerlet aborde le thème de l’amour et ses dérivés, la passion et l’essoufflement, l’amour fou et ses douleurs. Mélangeant le rythme traditionnel du jazz, le côté frissonnant de la soul et des variations vocales, plus pop et maitrisées à la perfection, il nous est évidemment impossible de ne pas tomber sous le charme de l’artiste, qui a déjà conquis les coeurs de Benjamin Biolay et d’Adrien Gallo.

Vivement la suite.

Thomas Guerlet en concert :
Juillet 2022 : Pete The Monkey
9 septembre 2022 : Festival Volcan de Nuits

[SINGLE] Thomas Guerlet, le crooner frenchy est de retour avec « Nobody Knows »

Nul besoin de représenter le crooner du moment. Thomas Guerlet, le français exilé un temps en Angleterre, est de retour avec un nouveau titre, Nobody Knows.

Après trois premiers singles dont une reprise de l’iconique Barbara, Thomas Guerlet nous (re)-fait le plaisir de poser une nouvelle fois sa voix sur quelques notes de guitare. Si certains ont pu avoir le privilège de le voir en octobre sur la scène mythique du Pop Up! du Label, il nous tardait de retrouver ce chanteur de charme dans une balade brute, qui passe désormais sans arrêt dans nos écouteurs.

Thomas Guerlet a ce don de croiser avec aisance la pop et la folk, un brin de Gainsbourg et de King Krule, tout en restant authentique à lui-même, en nous offrant à chaque fois de nouvelles notes de beauté, un soupçon de douceur pour expliquer des choses pas si simples, sans passer par quatre chemins.

Pour les plus fans du chanteur, ce dernier offrira ce jeudi 18 novembre un concert en piano-voix au Consulat, cette salle intimiste qui lui va si bien (et Musicaléomentvotre recommande grandement de passer y jeter un coup d’oeil, une oreille, car ça ne peut qu’être magnifique).

[CLIP] Thomas Guerlet et Miki Duplay reprennent Barbara (et c’est beau)

Si Thomas Guerlet sortait il y a quelques semaines son single The Derailer, il revient aujourd’hui aux côtés de l’artiste franco-coréenne Miki Duplay pour s’attaquer à un monument de la musique.

Cette chanson, grand classique de la musique française, est maintenant composée d’un fond de musique électronique et de jazz, lui donnant alors ce second souffle que nous attendions tant.
« Il faut être fout pour reprendre du Barbara » pourrait-on penser, mais Thomas et Miki ont décider de relever ce défi. Dis, quand reviendras-tu ? est remise au goût du jour avec un point de vue masculin, où deux êtres esseulés errent, désarmés face à la vie.