[ALBUM] Le nouvel album transcendant de Solomun

Si nous avons plutôt l’habitude de le voir faire des DJ sets incroyables, comme avec Cercle, Boiler Room ou en retournant musicalement parlant la totalité d’Ibiza, le DJ et compositeur allemand est bel et bien de retour avec un album, Nobody Is Not Loved.

Pour Solomun, la musique n’est pas un outil qui sert simplement à faire danser une foule de gens, bien au contraire : la musique existe de sorte à représenter la vie et ses nuances, afin de réunir toutes les sensations et les émotions que nous, auditeurs, souhaitons ressentir lorsqu’on écoute sa musique.

Onze ans après son premier disque, Solomun met encore une fois la barre très haute en invitant à le rejoindre des têtes dans la musique. Au rendez-vous ? Jamie Foxx, ATNA et Isolation Berlin entre autre. En invitant ces artistes aux diverses influences, le DJ réussi en seulement douze titres à offrir à son public un album riche, dansant et alternatif, soit tout ce qui est le plus plaisant pendant l’écoute d’un disque.

Si tu cherchais l’album qui rythmera ton mois de juin, sache que tu n’as pas à t’aventurer plus loin.

[CLIP] L’appel à l’aide pour la culture d’Obsimo

Alors que le duo bordelais nous rappelait il y a quelques mois les bons souvenirs que nous avions des clubs, Obsimo revient aujourd’hui avec le prolongement de leur Club Memories, avec une live session qui nous remémore l’époque avant la pandémie mondiale.

Guitare et machines sous le coude, un fond cinématographique à leur effigie et un jeu de lumière comme au bon vieux temps, Obsimo nous présente Humdrum, un titre tout aussi dansant que nostalgique.

Plongés dans une salle vide, cette live session est un nouvel appel à l’aide pour la culture, un titre techno et pop qui représente le sentiment monotone voire triste que nous ressentons depuis presque un an face à cette absence de sociabilité et ce vide culturel.
En totale immersion dans le lieu mythique bordelais qu’est le Krakatoa, ce plan séquence nous plonge dans une salle déserte dans le but de nous faire vivre malgré tout une expérience musicale et visuelle comme si on y était vraiment. C’est notre seule hâte.

[SINGLE] Mariatti donne le tempo pour cette année

Tu n’es pas sans savoir que nous ne ressentiront pas l’ambiance clubbing d’ici quelques temps ; sauf si bien sur tu organises une rave illégale. Cependant, comme le disait Christine & The Queens : « Si tu ne peux pas aller en club, sois le club« .

Mariatti est un DJ qui a été repéré par la BBC Radio 1.

Il est la définition parfaite de la progressive house quelque peu déconcertante : tu ne sais pas si tu as envie de planer pendant tout son set ou si au contraire, tu ne souhaites que laisser la liberté à ton corps de danser sur musique entrainante, festive, dansante. Et là se trouve tout le talent de ce DJ.

Avant que l’année 2020 se termine, Mariatti a souhaité nous laisser une trace de son art, en publiant juste avant Noël un double single : Proxima b et Kepler 62f.

Alors trouve ton meilleur stroboscope et laisse ton corps vibrer sur ces belles notes, car ça vaut le détour en attendant la réouverture du monde de la nuit.