[CLIP] James Baker à fond « Dans la pièce » avec son nouveau clip

Il nous a fait danser tout l’été avec son titre Validé et pour notre plus grand plaisir, il revient pile-poil à la rentrée avec un tout nouveau clip.

James Baker, l’artiste tout droit venu de banlieue parisienne, représente la nouvelle vague de la scène pop urbaine française. Il casse les codes et puise son inspiration directement dans les 80’s, bien qu’il soit trop jeune pour les avoir vécues.

C’est bras dessus bras dessous avec Moka Boka qu’il revient avec un nouveau clip.

Dans la pièce, c’est un titre de variété urbaine, tout en sensualité, sur une prod pop-house qui saura rendre tes journées au bureau (ou en cours ?) beaucoup plus funky. Entre la nonchalance habituelle de James Baker et le flow du belge Moka Boka, on ne peut demander plus pour cet automne.

Attention, ce titre risque de tourner tout l’hivers dans tes soirées à comité réduit.

En collaboration avec Amandine Chicot

[ALBUM] La scène électronique française compte un nouveau nom : Matveï

Il nous vient tout droit de Lyon, et a décidé cette année de venir hanter la capitale. Il mélange musique électronique et musique urbaine, afin de créer une « compilation » de cinq titres pour te faire danser (et ce même si les temps sont durs).

Matveï.
C’est le prénom à retenir.

Il a été déniché il y a un an par le label parisien Kitsuné Music, et s’est livré à nous le 25 septembre en nous donnant libre accès à sa Summer Collection, soit son premier EP.

Ceux qui le suivent sur les réseaux sociaux ont pu avoir un aperçu de ce qu’il nous réservait. Matveï sortait un son toutes les semaines pendant un mois afin de nous mettre l’eau à la bouche. La surprise du chef ? Un cinquième titre encore inconnu, qui figure sur l’EP.

Sah, quel plaisir.

Tu te demandes si Matveï est le nom que tu entendras prochainement dans tous les clubs ? Je ne suis pas devin, mais c’est très fortement envisageable. Le meilleur est à venir.

En collaboration avec Vincent Raffin

[CLIP] Planer dans un cabriolet rouge

À défaut de pouvoir partir à l’autre bout du monde cette année, je te propose de monter dans le cabriolet de Fantastic Mister Zguy, accompagné de Gaetan Nonchalant.

Tu comprendras bien vite que le clip de Faire Tourner la Terre est clairement une invitation à planer à bord d’un bolide pendant quelques minutes. La preuve en image :

C’est sur des mélodies simplistes, entre pop et folk que le duo nous embarque vers de nouveaux horizons ou, que dis-je, un univers totalement parallèle du notre.

Faire Tourner la Terre, c’est un peu moins de trois minutes de road trip et de coolitude sans se prendre la tête. Et ça fait du bien.
Album à paraitre en 2021.

En collaboration avec Cécile Callens

[CLIP] Le clip pop et acidulé de la semaine

Le but premier de Nekketsu Studio est de déceler des petits artistes d’ici ou d’ailleurs pas encore connus. Ces artistes aux sons pointus, variés et internationaux.

Leur premier album concept est sorti en avril dernier, regroupant alors une dizaine de nouveaux talents pour constituer Airplane sur un thème commun : le voyage.

C’est le clip pop et acidulé de ta semaine. Diabolo Menthe, c’est le trio Cour de Recre, qui peut nous rappeler les frenchies Videoclub. Dans l’album c’est le souffle coloré et sucré, une chanson entrainante, légère et très décomplexée.
Un clip vintage, simple et efficace : soit tout ce qu’on ne peut qu’aimer. L’album est disponible partout.

En collaboration avec Nekketsu Studio

[CLIP] L’extravagance (mais à fleur de peau) de Zoo Baby

C’est l’histoire d’un québécois qui vient charmer le public français.

Zoo Baby, c’est le nouveau projet de Xavier Dufour-Thériault qui, à l’époque, faisait partie d’un groupe d’indie pop. Mais tout ça c’est fini car le jeune québécois se lance maintenant dans un projet solo (et pour notre plus grand plaisir).

Il nous a dévoilé sa nouvelle identité comme il se doit : avec un clip.

Une Métaphore pour L’amour, c’est donc le tout premier single de ce bonhomme extravagant et improbable, qui n’a pas hésité à réaliser une copie-conforme du clip de Lait de Coco de Maya pour nous faire adhérer à son univers. Et ça marche !

Je ne sais pas s’il vaut mieux le qualifier de surprenant ou d’abracadabrant, s’il faut dire de lui qu’il est kitsch ou simplement un passionné de vintage. Cependant ce dont je suis sur, c’est que la pop de Zoo Baby m’a enchantée et que j’ai hâte d’être en 2021 pour pouvoir écouter l’album…

En collaboration avec Marie Mougin

[ALBUM] 4 amis et 1 album : voici Les Droogies

Quatre amis, un appart, un studio, un album. Mais qui sont Les Droogies ?

C’est un groupe d’amis qui partage la même passion et la même folie pour la musique. Tout droit venue de Toulouse, la bande de potes aborde des thèmes comme l’amour et la frustration, la volonté et aussi la peur, beaucoup de joie et surtout de l’espoir.

Trois Koku, c’est le nom de leur premier projet, leur premier album, leur premier disque. Il a été écrit, composé, réalisé, enregistré, arrangé, mixé par les garçons avant de voir le jour en juillet (ou post-apocalypse du Covid-19).

C’est 10 titres aux instrumentales parfois rock, pop ou électro, qui te feront danser, douter, aimer, crier : un disque qui te fera rester toi-même quoi qu’il arrive. Après quelques scènes à Toulouse, on a hâte de les entendre défendre Trois Koku sur les scènes parisiennes. Album disponible partout.

[ALBUM] Bolides ou le boys-band au cœur d’artichaut

C’est entre la sortie de l’album de Damso et une polémique dans le monde de la musique que le nouvel EP de Bolides, le boys-band très frenchy et branché, vient tout juste de voir le jour.

Et il faut qu’on en parle.

𝘾𝙤𝙚𝙪𝙧 𝙑𝙖𝙜𝙖𝙗𝙤𝙣𝙙, c’est 9 titres à écouter seul(e) ou accompagné(e), tôt le matin ou tard dans la nuit, joyeux ou triste. C’est un disque tantôt chaleureux tantôt plus froid, sincère mais pas toujours à prendre au sérieux. À travers les textes de Sam et les musiques de Jay et de Crystal, les Bolides boys tentent de réinventer la pop d’aujourd’hui depuis leur appartement en créant une sorte de RNB pop français.

Écouter Bolides, c’est comme écouter de la poésie moderne qui parle d’amour et de sensibilité, de remise en question, de virilité et de la vie d’adulte. À travers 𝘾𝙤𝙚𝙪𝙧 𝙑𝙖𝙜𝙖𝙗𝙤𝙣𝙙, on suit la transformation du petit garçon sensible au bad boy déterminé (mais qui garde tout de même son fidèle cœur d’artichaut).

24 minutes de petits bouts de Sam, de Jay, de Crystal. On vagabonde entre leurs mots et leurs maux, entre des belles choses et des moins belles, entre des choses importantes et d’autres presque futiles. De quoi nous faire voir la pop française sous un autre angle. Et honnêtement, on ne dit pas non.

En collaboration avec Sébastien Bouchereau

[ALBUM] Fils Cara, ou la preuve que la variété française se porte bien

Le rappeur humble et hors sol Fils Cara est retour.

Il réussit à mélanger sensibilité et puissance dans sa voix, ses rêves, ses désirs et ses doutes dans ses textes ainsi que de la variété française, une touche d’inspiration électronique et un brin de hip-hop dans sa musique.

Fils Cara nous dévoile son second EP, et c’est tout ce qui manquait à notre semaine : Fictions est une invitation à pénétrer dans son monde.

Le décor change, mais le personnage reste le même. L’artiste nous revient plus vrai que jamais, vêtu de son col roulé et accompagné par son piano et sa chaine en or.

Il est l’étoile montante de la nouvelle scène française, et pour cause : on adore se perdre dans l’univers de Fils Cara et écouter ses mots tout juste chantés avec subtilité. Il est la preuve humaine que la variété française se porte bien.

Voilà qu’il nous livre huit titres, huit voyages, huit nouveaux métrages et si on ne pouvait lui souhaiter qu’une chose, ce serait sans hésiter d’atteindre les grands éloges dont il rêve.

Qui sait, peut-être qu’un jour il aura sa place dans le New York Times ?
À écouter sur toutes les plateformes.


En collaboration avec Alexandra – tomboy lab